Publié le 20/01/2023

3 questions à Amadou Tidiane Sadio, technicien IST au CCA de Sédhiou à propos du projet SANSAS

Pouvez-vous nous décrire votre travail au CCA ?

Le Centre Conseil pour adolescents est une structure qui regroupe différentes couches d’âge de la jeunesse de Sédhiou. Nous avons mis en place un dispositif des clubs de jeunes filles et des pairs éducateurs qui mettent en œuvre des activités sur le terrain mais aussi de mettre en place des stratégies innovantes et adéquates aux problématiques de notre communauté afin de les sensibiliser sur la santé de la reproduction. Nous faisons de l’offre de services (activités causeries, VAD) avec des relais. A cet effet, le CCA dispose d’une sage-femme, une biologiste, un technicien IST, un coordonnateur et des conseillers qui joue chacun un rôle particulier au sein de la structure.

Comment se passe la collaboration entre le CCA et ENDA Santé à travers les activités d’offre de services dans le cadre du projet SANSAS ?

Cela fait quelques mois que nous avons démarré les activités d’offre de services pour les adolescent.es et les jeunes avec ENDA Santé à travers le projet SANSAS. ENDA Santé met à notre disposition la clinique mobile, qui vient jusqu’au CCA avec ses équipes et des intrants, des médicaments gratuitement pour une offre de services. Je tiens à souligner que pour les consultations au CCA, ENDA Santé implique notre sage-femme et nos jeunes filles relais que l’organisation a formé.

.

Quel est le but ultime de vos actions ?

Le but c’est de pouvoir sensibiliser le maximum de jeunes par rapport aux différents fléaux mais aussi par rapport à l’accès des adolescent.es et jeunes à la santé de la reproduction. L’autre objectif c’est d’apporter aux jeunes filles une autonomisation pour qu’elles puissent prendre soin d’elles afin de réaliser tout le potentiel qui est en elles.

Partager