Vous êtes ici

Prévention et prise en charge des groupes vulnérables

Zones d'intervention

Map

Contexte

 

Le Sénégal est un pays caractérisé par une épidémie de VIH de type concentré. La prévalence est faible dans la population générale mais assez élevée au niveau des populations passerelles, comparée à la moyenne nationale (camionneurs, pêcheurs), et très élevée chez les populations clés : les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH), les professionnelles du sexe (PS) et les usagers de drogues injectables.

Cette situation épidémiologique est cependant marquée par de nouveaux défis : la féminisation (sexe ratio de 1 homme pour 1,6 femmes en 2010), et la prise en compte des disparités régionales : deux régions frontalières ont des prévalences supérieures à la moyenne nationale (Kolda et Ziguinchor).

En outre, au-delà des populations clés, caractérisées par un taux de prévalence au VIH significativement plus élevé, les populations en contexte de vulnérabilité ont été identifiées dans le cadre de l’analyse de la situation épidémiologique. Celles-ci, même si elles ont, pour certaines, des prévalences faibles, sont soumises à des facteurs qui les exposent au risque du VIH.

 

Objectif général

Contribuer à la réduction de la transmission sexuelle du VIH au sein des groupes les plus vulnérables au VIH.

Secteur d'activité

Statut du projet

Période de mise en oeuvre

janvier, 2018 - décembre, 2020

Partenaires opérationnels

  • Organisations Non Gouvernementales (ONGs)
  • Associations de groupes vulnérables

Objectifs spécifiques

  • Renforcer la prévention de la transmission sexuelle du VIH chez les PS et les HSH
  • Renforcer les capacités des organisations de HSH, des PS et des acteurs impliqués dans la mise œuvre
  • Faciliter la prise en charge médicale des Infections Sexuellement Transmissibles (IST) et des Infections Opportunistes (IOs) des HSH et des PS
  • Apporter un soutien et accompagnement psychosocial aux HSH et aux PS.

Population bénéficiaire

  • Les professionnelles du sexe (PS)
  • Les HSH
  • Les PS et HSH vivant avec le VIH.

Résultats

  • 30 organisations communautaires de base (OCB) impliquées dans la mise en œuvre d’activités de prévention de proximité
  • 1722 PS et 2215 HSH ont reçu au moins un service de prévention de proximité
  • 1168 PS et 1451 HSH ont reçu un service de prise en charge psychosociale
  • 31 relais PS et HSH renforcés sur les techniques d’animations des activités de prévention et de prise en charge et sur les thématiques de l’estime de soi et de l’auto-stigmatisation
  • 40 relais PS renforcés sur les IST, VIH, Tuberculose (TB) et les droits humains
  • 30 relais PS renforcées sur le genre et le développement personnel