Vous êtes ici

Frontières et Vulnérabilités au VIH en Afrique de l’Ouest

Zones d'intervention

Map

Contexte

FEVE (Frontières et Vulnérabilités au VIH en Afrique de l'Ouest) intervient dans  9 des 15 pays de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest.
Ces 9 pays totalisent le quart de la population ouest africaine ce qui correspond à 108 millions d’habitants. Le projet FEVE contribue à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable à travers la réduction de l’impact du VIH et l’amélioration des indicateurs globaux de santé au Sénégal, en Guinée, en Guinée Bissau et au Cap-Vert depuis 2008, au Mali, au Burkina Faso, en Gambie et au Niger depuis 2011 et en Côte d’Ivoire depuis 2016.
Le projet régional est coordonné par l’ONG internationale Enda santé avec l’appui technique de l’organisation luxembourgeoise Stop Aids Now/Action de Coopération pour la Santé et l’Environnement (SAN/ACCES).

Objectif général

A l’horizon 2020, les réponses harmonisées entre les pays de la sous-région permettent, entre autres, aux populations clés, d’avoir un meilleur accès à la santé et de présenter une résilience face au risque du VIH et de contribuer à augmenter le nombre de personnes qui connaissent leur statut sérologique vers l’objectif du premier 90 et indirectement de contribuer aux objectifs 90 portant sur le traitement et la suppression de la charge virale.

Secteur d'activité

Statut du projet

Période de mise en oeuvre

janvier, 2016 - décembre, 2020

Partenaires opérationnels

  • Enda Santé Sénégal
  • Enda Santé Guinée Bissau
  • Enda santé Mali
  • Enda santé
  • FMG (Guinée)
  • MORABI, VERDEFAM, la Croix Rouge cap-verdienne
  • NASO (Gambie)
  • PROMACO (Burkina Faso)
  • SongES, MVS, Espoir Niger

Objectifs spécifiques

  • Renforcement des systèmes de santé dans les pays et dans les espaces transfrontaliers pour une meilleure prise en charge du VIH et des populations clefs ;
  • Offre de services du VIH différenciés en continuum pour les populations clés

Population bénéficiaire

  • Travailleuses du sexe :
  • HSH
  • Personnes vivant avec le VIH
  • Usagers de drogues 
  • Populations carcérales

Résultats

L’année 2017 est la deuxième année de mise en œuvre de la phase III du programme Frontières et Vulnérabilités au VIH en Afrique de l’Ouest (2016-2020). Durant cette année, les activités déroulées dans le cadre du continuum d’intervention ont été particulièrement intensifiées. Ainsi, dans tous les pays, les résultats suivants ont été obtenus :

• 33 826 bénéficiaires du programme ont été sensibilisés sur le VIH, le SIDA, les IST et la SSR
• 11 352 personnes ont pu connaître leur statut sérologique au cours des stratégies avancées de dépistage du VIH et des activités de CDV
• 10 728 bénéficiaires principaux ont été consultés pour les IST en stratégie fixe et mobile
• 7045 cas d’IST ont été diagnostiqués et traités chez les populations clés, toutes les stratégies confondues
• 5863 personnes issues des populations clés ont reçu un appui nutritionnel et ont bénéficié d’un accompagnement psychosocial.

 

 

Au niveau régional, l’harmonisation des référentiels de mise en œuvre du programme, tant au niveau des dispositifs de suivi qu’au niveau des stratégies, et des outils techniques et financiers ont permis d’améliorer la qualité des interventions déroulées dans les neuf pays. Au-delà des activités relatives au paquet de services, l’aboutissement du processus de sélection du premier projet financé par le Fonds d’Innovation et d’ Impulsion compte parmi les résultats majeurs durant cette année.

De même, la contribution du programme FEVE avec neuf posters sur les interventions du programme présentés à la Conférence Internationale sur le SIDA et les IST en Afrique à Abidjan démontre l’intérêt de l’approche régionale de la réponse au VIH.