Vous êtes ici

Lutte contre le VIH : Les prestataires de santé invités à plus de professionnalisme dans la prise en charge des populations clés

 

Dans l’ensemble des pays où des données ont été recueillies, les populations clés courent davantage de risques de contracter le VIH que la population générale. Ces personnes enregistrent des taux de morbidité et de mortalité supérieurs et accèdent plus difficilement aux services de prise en charge du VIH. Bien que la prévalence et l’incidence du VIH soient élevées chez ces populations, la couverture des interventions de prévention reste fragmentaire, qu’il s’agisse des services et produits d’information et d’accompagnement pour la réduction des risques, ou la prise en charge elle-même.

Au Sénégal, avec l'appui des partenaires au développement, d'énormes efforts ont été consentis pour maintenir une faible prévalence du VIH au sein de la population générale.
Cependant, la majeure partie du personnel soignant n’a pas l’opportunité de participer à des sessions de renforcement de capacités pouvant leur permettre de traiter correctement les besoins spécifiques des populations clés en matière de santé sexuelle et reproductive.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Mairie de Paris, en partenariat avec Coalition Plus et la Ville de Paris, Enda Santé a tenu du 06 au 08 février 2019, un atelier de renforcement de capacité des prestataires de services la prévention et la prise en charge des populations clés sur les IST et le VIH. Cet atelier vise à renforcer les capacités des prestataires de santé sur la prévention et la prise
en charge des populations clés sur les IST et le VIH en partant de l’expérience des participants.

De manière spécifique, il a été question de:

  • Faire un rappel sur les différents types D’IST et sur la PEC du VIH/SIDA
  • Faire un rappel sur l’algorithme de PEC syndromique des IST
  • Renforcer les prestataires sur la communication personnalisée et sur la confidentialité
  • Doter les prestataires de l’algorithme de PEC syndromique des IST