Vous êtes ici

FEVE en Guinée Bissau : Enda Santé acteur de la riposte au VIH

 

En Guinée-Bissau, la prévalence du VIH est de 3,3 % dans la population générale. Au niveau de la région de Tombali, frontalière avec la Guinée-Conakry, la prévalence du VIH chez les femmes enceintes est de 5,3 % (INASA, 2014).

Entre 2011 et 2012, une enquête menée par ENDA Santé dans le cadre du projet santé genre et développement a recensé dans la zone une grande proportion de cas d'IST.
L’enquête avait permis de montrer une faible connaissance des populations des moyens de prévention sur les IST.

C’est ainsi que le projet Frontières et vulnérabilités au VIH / SIDA en Afrique de l'Ouest (FEVE) a mené une activité de sensibilisation, consultations et traitement des IST mais aussi de dépistage du VIH à Cacine.

La campagne a été réalisée du 23 au 25 Février 2018. Par ailleurs, une activité conjointe entre la Guinée-Bissau et Guinée-Conakry dans la région de Tombali a permis de sensibiliser plus de 1.000 personnes. Parmi elles, 583 personnes ont été consultées et 293 cas d’IST diagnostiqués.