Vous êtes ici

Coronavirus : Notre engagement auprès des communautés face à la crise sanitaire

 
Depuis plusieurs mois, le monde connaît une importante flambée épidémique de la maladie à Coronavirus. A ce jour, cette situation touche 52 pays africains sur 54, avec plus de 32.000 cas confirmés et plus de 1.400 décès (source : OMS). Cette crise fragilise de plus en plus les économies, déstabilise les systèmes de santé les plus robustes et impose l’adoption de mesures affectant les modes de vies individuelles et collectives.
 
Pour ce faire, les gouvernements et différents acteurs de développement ont uni leurs forces pour apporter une réponse à la mesure de l’épidémie et des conséquences qu’elle engendre. 
 
Engagés aux côtés des communautés pour l’accès à des soins de qualité pour les couches les plus vulnérables, Enda Santé et ses partenaires se sont mobilisés pour contribuer à la riposte au COVID-19 avec les acteurs communautaires dans les structures sanitaires locales et nationales.
 
 
 
Au Sénégal, en Côte d’Ivoire, en Guinée Bissau et dans d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest, Enda Santé, tout en agissant prioritairement en niveau communautaire, mène plusieurs actions notamment :
  • un appui en matériels et équipements de protection et d’intervention aux structures sanitaires : son dispositif de cliniques mobiles et de laboratoire de biologie moléculaire sont mis à la disposition de districts sanitaires partenaires.
  • la distribution de produits de désinfection, équipements, supports de prévention individuel et communautaire
  • le soutien d’initiatives visant à relancer l’économie locale, tout en luttant contre le COVID-19, comme la confection par des tailleurs et artisans de plusieurs milliers de masques.
 
 
  
 
Par ailleurs, Enda Santé s’est investi, avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers, à la confection de kits alimentaires bio, composés de produits locaux de première nécessité, commercialisés par des groupements de femmes basées à Popenguine. Des kits d’hygiène sont également en train d’être conçus, pour faciliter le lavage des mains dans les zones d’affluence.
 
Afin d’amplifier les messages de prévention, dérouler une vaste campagne d’information et accompagner toutes les initiatives des mouvements associatifs, Enda Santé a produit plusieurs supports de communication en langues locales (Wolof, Diola, Mandingue, Pulaar, Créole, Bassari, Arabe et Sérère) largement diffusés sur différents supports des réseaux sociaux (Facebook, YouTube, Twitter, Instagram, LinkedIn, WhatsApp).
 
        
 
 
Enfin, pour l’élimination de la stigmatisation, la peur et la discrimination des personnes infectées et de leur famille, Enda Santé diffuse des messages ciblés à travers son partenariat avec des radios communautaires.